Les premiers vendredi du mois

Le Sacré Cœur de Jésus

Origine
La dévotion au Sacré-Cœur est, dans son essence, aussi ancienne que l’Eglise. C’est sur le Calvaire même, que Notre Seigneur manifesta pour la première fois son divin Cœur, à travers la blessure faite à son côté sacré par la lance du soldat. Notre-Seigneur Jésus-Christ, pour propager cette dévotion, sous sa forme actuelle, s’est servi d’une humble religieuse de la Visitation, sainte Marguerite Marie (1646-1690). Un jour de l’octave de la Fête-Dieu (juin 1675), Notre Seigneur découvrant son Cœur, lui dit : « Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu’il n’a rien épargné, jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour ; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu’ils ont pour moi, dans ce Sacrement d’amour ». Et le divin Maître confia à sa servante la mission d’enrichir le monde entier du trésor de cette dévotion.

 

Objet et but
La dévotion au Sacré Cœur de Jésus honore ce Cœur adorable, vivant dans la poitrine du Sauveur, elle l’honore comme le touchant symbole de l’amour d’un Dieu pour nous, dans l’œuvre de notre salut, et spécialement dans le Sacrement de l’Eucharistie. La vue de ce Cœur sacré, embrasé d’amour pour les hommes, nous presse d’aimer Jésus-Christ d’une véritable affection. Témoins de l’indifférence d’un si grand nombre, nous nous efforçons, par notre amour et notre zèle, de réparer tant d’ingratitude.

 

Pratiques
Selon le désir du divin Maître, célébrer avec piété la fête du Sacré Cœur.— Consacrer le premier vendredi de chaque mois au Sacré Cœur, spécialement en faisant une fervente communion réparatrice ce jour-là. — Chaque matin, offrir au Cœur de Jésus les actions de la journée. — Par amour pour Notre-Seigneur, fuir le péché et lutter contre nos défauts. — Placer dans notre maison une belle image du sacré Cœur de Jésus, pour avoir part aux bénédictions promises à ceux qui lui feraient cet hommage et faire la cérémonie de l’intronisation.

 

Promesses
Promesses faites par Notre Seigneur à sainte Marguerite Marie, en faveur des personnes qui ont une vraie dévotion à son divin Cœur. Voici comment elles sont 
résumées :

Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état. 
Je mettrai la paix dans leur famille. 
Je les consolerai dans toutes leurs peines. 
Je serai leur refuge assuré, pendant la vie, et surtout à la mort. 
Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises. 
Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l’océan infini de la miséricorde. 
Les âmes tièdes deviendront ferventes. 
Les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection. 
Je bénirai même les maisons où l’image de mon Cœur sera exposée et honorée. 
Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis. 
Les personnes qui propageront cette dévotion, auront leur nom inscrit dans mon Cœur, et il n’en sera jamais effacé. 
Dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront neuf fois de suite, le premier vendredi du mois, la grâce de la pénitence finale.