Grande valeur de la pureté

Grande valeur de la pureté

du 16 août. Ce premier livre traitera d'Elle.

J'obéis et je copie.

Mercredi 16 août 1944.

1.2 - Jésus dit :    

«Aujourd'hui, écris seulement ceci : la pureté a une telle valeur que le sein d'une créature a pu contenir Celui qui ne peut être contenu, parce qu'elle possédait la plus grande pureté que puisse avoir une créature de Dieu.         

La sainte Trinité y descendit avec toutes ses perfections, y habita avec les trois Personnes, enferma son Être infini dans un si petit espace – sans pour autant se diminuer, parce que l'amour de la Vierge et la volonté de Dieu dilatèrent cet espace jusqu'à en faire un Ciel –, et s'y manifesta conformément à ses caractéristiques :          

Le Père, en tant que Créateur, renouvela son œuvre du sixième jour et eut une vraie "fille", digne de lui, à sa parfaite ressemblance. L'empreinte de Dieu s'était imprimée en Marie avec une telle netteté que seul le Premier-né du Père lui était supérieur. Marie peut être appelée la "puînée" du Père, en raison de la perfection qu'elle reçut et sut conserver, de sa dignité d'Épouse de Dieu, de Mère de Dieu, et de Reine du Ciel : elle vient au second rang après le Fils du Père et dans sa Pensée éternelle, parce qu'il se complaît en elle de toute éternité.      
     

14> Le Fils, en étant "Fils" pour elle aussi, lui enseignait, par un mystère de la grâce, sa vérité et sa sagesse alors qu'il n'était encore qu'un germe qui se développait en son sein. 

L'Esprit Saint apparaissait parmi les hommes grâce à une Pentecôte anticipée, une Pentecôte prolongée, Amour en "celle qui aima", Consolation des hommes par le fruit de son sein, Sanctification parla maternité du Saint.        

 1.3 - Pour se manifester aux hommes sous la forme nouvelle et complète qui inaugure l'ère de la Rédemption, Dieu n'a pas choisi pour trône un astre du ciel, ni le palais d'un puissant. Il n'a pas davantage voulu les ailes des anges pour y poser les pieds. Il a voulu un sein immaculé.    

Ève, elle aussi, avait été créée immaculée. Mais c'est de son plein gré qu'elle voulut être corrompue. Alors qu'Ève vivait dans un monde pur, Marie, qui vivait dans un monde corrompu, se refusa à offenser sa pureté par la moindre pensée tournée vers le péché. Elle connaissait l'existence du péché. Elle en a vu les visages les plus divers et les plus horribles. Elle les a tous vus, jusqu'au plus horrible : le déicide. Mais elle les a connus pour les expier et devenir, pour l'éternité, celle qui a pitié des pécheurs et prie pour leur rédemption..